Sélectionner la langue

Électrification du marché automobile

Partager

UN CHANGEMENT DANS LA TECHNOLOGIE ÉCOLOGIQUE

2019 a connu un accroissement des ventes mondiales de véhicules 100% électriques, la volonté d’adapter notre offre de produits de freinage électrique a conduit à des évolutions surprenantes sur le marché des véhicules électriques et hybrides. Que signifie cette explosion de véhicules électriques en nombre? En bref : une augmentation de 92% à 765.000 véhicules électriques vendus sur 41 marchés différents au premier semestre 2019. C’est ce même engouement électrique qui devrait encore s’accélérer dans les mois et les années à venir. Ces changements ne sont rien de moins qu’une révolution électrique qui appelle une révolution technique. Et c’est exactement là que les produits de friction premium joueront leur rôle. 

*JATO Automotive Market Research

FREINAGE DIFFÉRENT, BESOINS DIFFÉRENTS

De l’absence de bruit généré par le moteur et le freinage régénératif à la capacité d’accélération et le poids du véhicule : les véhicules électriques ont des exigences de freinage différentes. Zoomons sur le système de freinage régénérateur. Cette méthode de freinage intelligente permet au véhicule d’agir comme un générateur, transformant l’élan de la voiture en électricité. Les véhicules électriques assurent le freinage en inversant leurs moteurs, générant ainsi de l’énergie  à partir des pièces en friction afin de la stocker et recharger les batteries électriques. La résistance qui l’accompagne contribue avec les plaquettes de frein à ralentir le véhicule.

Dans ce cas, les freins agissent en complément lorsque le système de régénération ne fournit pas assez de puissance. Cependant, ils agissent surtout pendant les arrêts brusques ou les arrêts brefs. C’est très différent du système de freinage traditionnel sur lequel les plaquettes de frein créent une friction avec les disques de frein pour ralentir ou arrêter complètement la voiture. Le frottement est ici produit entre les roues et la surface de la route, transformant en chaleur de l’énergie cinétique de la voiture. Cette chaleur reste cependant inutilisée et gaspillée. 

FREINAGE ÉLECTRIQUE : FAITES-LE FLUIDE ! 

Lorsque la batterie d’un véhicule électrique est pleine, le système ne peut pas profiter du freinage régénérateur. Cela signifie que les freins devront faire tout le travail, sans aucun soutien du moteur. Pour ce faire, un liquide de frein amélioré avec un point d’ébullition sec et humide élevé est nécessaire. lors du rechargement de batterie, les freins à sont moins sollicités, ce qui ralentit l’usure. Cela signifie que le système de freinage est examiné moins souvent. L’utilisation d’un liquide de frein avec une protection contre la corrosion optimisée est conseillée. Ferodo FBE050 est un liquide de frein optimisé pour une utilisation dans les voitures hybrides et électriques. 

ferodo-brake-fluid

La même approche spécifique est essentielle en tenant compte des courants électriques du véhicule. Pensez à utiliser un liquide de frein avec un faible niveau de conductivité. Avec le développement des aides à la conduite (ESP, ABS, ADAS etc.), les critères que sont le temps de réponse et la fréquence des freinage sont cruciaux. C’est là que les propriétés lubrifiantes exceptionnelles et l’exigence d’une faible viscosité entrent en jeux. 

ATTEINDRE LES OBJECTIFS D’ÉMISSIONS DE L’UE

Avec des obstacles comme le prix, ou le développement de l’infrastructure de recharge qui disparaissent, la voie vers le véhicule 100% électrique s’ouvre plus que jamais au grand public. Et cela sera nécessaire pour atteindre les objectifs de réduction des émissions fixés pour les 5 à 10 prochaines années. Dans l’UE post 2020, les voitures neuves devront atteindre une réduction de 37,5 % des émissions de dioxyde de carbone et une diminution de 31 % des émissions pour les véhicules utilitaires légers d’ici 2030.

*Infos et chiffres de la Commission européenne

Pour stimuler davantage ces objectifs d’émission, une incitation technologiquement neutre sera mise en place pour les véhicules à zéro et à faibles émissions afin de donner au marché un signal clair pour favoriser des moyens de transport propres. Cela couvrira à la fois les véhicules zéro émission et les véhicules dont les émissions d’échappement sont inférieures à 50 g de CO2 par km. Comme les véhicules hybrides rechargeables équipés de modes de conduite traditionnels et électriques.

Une façon de contrôler et de valider ces quantités plus faibles de gaz à effet de serre sera la mise en place d’un système renforcé de surveillance du marché afin d’assurer la représentativité des procédures officielles de test en les comparant à des situations réelles. Et de vérifier si les véhicules mis sur le marché automobile se conforment aux véhicules de référence testés.

PROCHAINE ÉTAPE : ÉMISSIONS NON LIEES A L’ECHAPPEMENT 

Un autre facteur important à prendre en compte à l’avenir sera les émissions non liées à l’échappement. Les sources liées au trafic routier ont été reconnues comme un facteur important d’émission de particules. Les freins, les pneus, l’embrayage, l’usure de la surface de la route, en particulier dans les milieux urbains, génèrent des émissions de particules lors de la circulation notamment dus au système Start & Stop ainsi qu’à la fréquence de freinage élevée. Des innovations comme les plaquettes ECO-Friction®, permettent de limiter ce type d’émissions, en conduisant le marché vers une révolution verte. 

file

FERODO® DES PRODUITS DE FREINAGE PREMIUM 

Nous nous consacrons à des solutions innovantes lors du développement de nos produits de friction. Et nous souhaitons développer ces progrès écologiques encore plus loin dans la technologie. Basé sur 5 ans d’ingénierie, Ferodo® a développé la plaquette de frein ECO-Friction®: une solution à faible teneur en cuivre réduisant la part de métaux lourds et les émissions, très efficace pour les voitures électriques, hybrides et autres véhicules équipés de freins de stationnement électroniques. C’est une solution qui peut rendre les voitures vertes d’aujourd’hui et de demain encore plus vertes, encore plus sûres et plus légères.
Comment ? En minimisant l’émission de particules et en allégeant le poids de la plaquette et du disque.

Vous voulez une solution complète aux besoins spécifiques au freinage régénérateur ? Le liquide de frein 5.1 EHV est une première pour les véhicules électriques sur le marché automobile associant un point d’ébullition sec et humide élevé, une résistance accrue à la corrosion et une faible conductivité.

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES DES PLAQUETTES ÉCO-FRICTION®

  • 5 ans de R&D dédiée
  • 1 500 matériaux testés pour une formulation cinq étoiles
  • Un mélange de plus de 25 composants : sulfures métalliques, minéraux, abrasifs, fibres, particules céramiques et types de graphite
  • Convient à tous types de véhicules, y compris les hybrides et voitures électriques
  • Très efficace pour les freins de stationnement électrique

AVANTAGES DES PLAQUETTES DE FREIN ÉCO-FRICTION®

  • <0,5% de concentration de métaux lourds
    Particules de cuivre, de zinc ou d’antimoine
  • - 60% d’émissions grâce à l’allègement des pièces
    Sur une distance de 7000 km

AVANTAGES DU FLUIDE DE FREIN 5.1 EHV

  • Point d’ébullition sec élevé (274°C)
  • Point d’ébullition humide élevé (184°C)
  • Résistance accrue à la corrosion
  • Conductivité inférieure
  • Faible viscosité, répond à ISO 4925 Classe 6
  • Répond et dépasse les spécifications de DOT 3, 4, 5.1 - 4LV
Partager