Sélectionner la langue

Eco-Friction™, pour un freinage plus respectueux de l'environnement

file

Ferodo® a développé une gamme de plaquettes de frein sans cuivre et à faible taux de cuivre grâce au nouveau processus tribologique d'empreintes. Tandis que les sociétés du monde entier travaillent afin de proposer des matériaux alternatifs avant les délais légaux impartis, Ferodo Eco-Friction™ obtient déjà d'excellents résultats.

Le cuivre est un ingrédient essentiel des formules de plaquettes de frein très performantes, qui permet de limiter l'usure du disque et de la plaquette, le bruit et le broutement. Il contribue à la stabilité de la friction. Le métal représente 5 à 20 % de la masse du matériau de friction dans les formulations typiques organiques sans amiante (ou NAO) et à bas carbone utilisées en Amérique du Nord, en Asie et en Europe. La présence du cuivre dans les plaquettes de frein va néanmoins être réglementée, pour à terme être potentiellement éliminée en raison de son impact sur l'environnement.

Le processus tribologique d'empreintes de Ferodo® a permis aux équipes de R&D de développer des séries de données pour chacune des matières premières qui composent une plaquette de frein. Fort des connaissances accumulées, la société a étudié 1 500 matières premières et a identifié des matériaux alternatifs possédant le même taux d'usure et de friction sur la même plage de température.

Grâce à ces séries de données complètes, Ferodo® peut créer des matériaux de freinage plus performants avec des délais de développement plus courts. La société est désormais capable de remplacer un matériau aussi important que le cuivre, dans un délai nettement inférieur à celui de ses concurrents.

Aucun matériau ne peut remplacer le cuivre à lui seul. Les plaquettes de frein sont formulées à partir de 20 à 30 matériaux différents ayant chacun des fonctions différentes. La gamme Ferodo Eco-Friction™ utilise une grande variété de sulfures métalliques, de minéraux, d'abrasifs, de fibres, de particules céramiques et de types de graphite pour obtenir les mêmes caractéristiques de friction et d'usure que les plaquettes à base de cuivre.

La législation de certains états américains oblige à supprimer progressivement le cuivre des plaquettes de frein, en limitant tout d'abord la teneur à moins de 5 % du poids total de la plaquette pour aller jusqu'à des niveaux inférieurs à 0,5 %. Les constructeurs automobiles exigent désormais des systèmes de frein comportant les niveaux de cuivre réglementés, la formulation alternative devenant la norme des futurs véhicules dans de nombreux marchés. Ferodo® a déjà obtenu des contrats de nouveaux clients pour les plaquettes de frein sans cuivre ou à faible taux de cuivre Eco-Friction™ pour des plateformes de véhicules d'Amérique du Nord et d'Europe.

Balises: fmmp-ferodo
Articles connexes
{{lede.date | date:'dd-MMM-yyyy'}}{{lede.tags.length > 0 && lede.date ? ' | ' : ''}}{{lede.tags.join(', ')}}
chargement...